Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

221BPROD

Soigner l’image et l’humour

Propos recueillis Patricia Bussy 

Pour une agence de production audiovisuelle, à priori, vous ne cherchez pas sur Lattes ! Pourtant, c’est bien là que se localise la très dynamique « boîte » 221bprod. Une équipe spécialiste de l’image au sens large (pub, motion design, 3D, vues aériennes…), que Florian Martinez nous présente. Le président fondateur nous parle aussi de son goût pour le théâtre ou le cinéma.

Comment passe-t-on de la vidéo d’entreprise à la production de spectacles vivants ?

On a eu l’habitude de travailler avec des auteurs, des réalisateurs, mon associé Guilhem Connac et moi-même le sommes également. Une ramification s’est faite avec d’autres artistes, Benoit Labannière (auteur, interprète), qui nous a proposé une première production, La Manade des gens heureux, 1 et 2. C’est l’histoire de deux gardians qui accueillent un Parisien et lui font vivre le Midi à leur manière. Comédie très caricaturale qui fonctionne très bien chez nous car, évidemment, c’est un humour sudiste qui parle aux gens d’ici. Même à Marseille, je ne suis pas sûr que les gens sachent ce qu’est une manade ! Après avoir enchaîné avec Benoît Labannière passe le temps, une première version de Dans la peau de ma femme a été proposée à Paris mais n’a pas été montée. CG, qui vient du cinéma, l’a rajeunie.

Finalement la pièce a cartonné à Paris ! Qu’est ce qui a fait son succès d’après vous ? 

On est parti d’un constat très simple : en général, ce sont les femmes qui amènent leur mari au théâtre. Ça peut paraitre sexiste comme réflexion mais c’est une réalité. Donc, il faut toucher les femmes en priorité ! Dans la peau de ma femme, Chéri, on se dit tout ! A cause des garçons, voilà le genre de comédies de mœurs qui marchent dans les théâtres privés. On aimerait aller vers plus aventureux, malheureusement le public ne suit pas. Donc, on s’achète du temps avec ces pièces populaires, elles sont un moyen alimentaire pour aller vers le cinéma.

Vous avez aussi de projets de courts-métrages

Chaque année, on essaie de planter une petite graine dans le monde du cinéma. Le court-métrage peut nous y aider. En 2016, Gold, un projet ambitieux dont l’histoire se passe en Californie en 1850. Vendanges d’avril (2017) que l’on veut présenter à Cannes en mai prochain. L’idée, c’est de se faire repérer dans un festival, éventuellement gagner un prix, passer au long format. Pour financer cette passion, on dispose d’aides, de contrats institutionnels, de commandes privées et des recettes du théâtre. On fait aussi appel au budget participatif, au bénévolat. Pour ceux que cela intéresse, voir sur notre site Internet !

www.221bprod.com/

909, avenue des platanes 34970 Lattes

Contacts : 09 86 68 13 13 (production), 06 78 85 75 73 (vidéo)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *