Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

34 TOURS

Le dispositif d’accompagnement pour les groupes héraultais

Propos recueillis par Julia Lemoine

Comme chaque année depuis 2005, 34 Tours, le dispositif départemental d’accompagnement de groupes de musique, revient avec une nouvelle sélection de six groupes locaux, dont deux seront en concert au Sonambule lors du festival les 16 et 17 novembre. Interview avec Guilhem Trébuchon, chef de projet 34 Tours.

Pouvez-vous nous présenter 34 Tours ?

34 Tours est un dispositif départemental d’accompagnement de groupes de musique en voie de projet de professionnalisation. C’est à dire que l’on s’occupe des groupes héraultais qui ont un projet artistique affirmé, qui ont déjà fait des démarches de diffusion, qui ont enregistré au moins un EP et pour qui un regard extérieur sur leur projet serait utile.

Comment se fait la sélection des artistes héraultais et ensuite leur accompagnement ?

Pour être sélectionnés, les artistes doivent postuler via un dossier de candidature à télécharger sur le site du département de l’Hérault. Dans ce dossier, ils mettent la biographie du groupe, leurs musiques, les perspectives de développement du groupe, leur envie de projet et un autodiagnostic sur ce qu’ils pensent devoir travailler en résidence. Il y a environ une quarantaine de candidatures chaque année, ce qui peut illustrer l’utilité de notre dispositif. Le jury est composé d’une dizaine de personnes qui représentent notamment les cinq lieux dans lequel le dispositif est organisé : le Sonambule à Gignac, le théâtre Albarède à Ganges, la Cigalière à Sérignan, la Passerelle à Jacou et la communauté de communes Lodévois Larzac. Nous sélectionnons six artistes qui pourront profiter de cet accompagnement dont deux feront un concert lors de notre festival.

L’accompagnement est réalisé sur l’ensemble des axes de développement de projet (communication, stratégie, structuration administrative) mais aussi et surtout sur le travail scénique réalisé avec un coach scénique, Cyril Douay, qui propose des choses en adéquation avec les envies artistiques du groupe.

34 Tours a t-il pour but une portée départementale ou régionale ?

Nous nous intéressons uniquement aux groupes héraultais, et il y en a déjà beaucoup. Nous essayons aussi ensuite de faire rayonner les groupes accompagnés auprès des programmateurs régionaux. 34 Tours sert de lieu de repérage. Ce dispositif, comme d’autres, est un gage d’un certain travail professionnel des groupes, nous ne sommes pas directement prescripteurs mais 34 Tours permet une mise en lumière des groupes départementaux.

Ce week-end a lieu le festival mis en place pour mettre en avant les deux groupes héraultais.

En effet, l’accompagnement 34 Tours est sur deux niveaux. Il y a deux groupes sélectionnés qui travaillent six jours sur la scène du Sonambule à Gignac pour ensuite jouer en live lors de notre festival que l’on organise sur deux jours, le vendredi 16 et samedi 17 novembre. Les autres se voient proposés une résidence de 3 jours dans les autres lieux partenaires.

Pour le festival, le but étant de créer un événement autour du dispositif 34 Tours afin de faire découvrir les groupes accompagnés au public. Pour cela, j’essaie de définir une programmation en fonction de l’esthétique des groupes héraultais, l’idée est que le public qui vient voir les groupes plus connus découvre dans la même soirée un groupe héraultais. La chanteuse Bertille qui a été sélectionnée pour jouer le vendredi 16 novembre, est orientée sur un style plutôt pop/rock donc j’ai choisi les deux autres groupes (Lane et Halo Maud) dans ce style. Le samedi 17 novembre, ce sera le groupe Hoox, qui sera mis à l’honneur avec une soirée plus soul et blues, en compagnie de Delgrès et Théo Lawrence & The Hearts.

34 Tours

Vendredi 16 et Samedi 17 novembre 2018

Sonambule à Gignac

http://www.herault.fr/34-tours

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *