Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

BERTRAND CANTAT

« AMOR FATI », LA NOUVELLE GÉNÉTIQUE CANTAT 

Par Audrey APW

Il était attendu cet album solo de Bertrand Cantat. « Amor Fati » est sorti ce jour et s’ouvre avec le titre abyssal « Amie Nuit »  morceau brut et organique comme l’anthracite extraite des entrailles de la terre. Titre noirâtre et brillant à la fois porté par une sombre poésie assassine, et une signature vocale qui force le respect. Nul doute, également, que L’ADN de Noir Désir coule encore dans les veines du chanteur, à l’instar du titre, « Chui Con », faisant écho à l’homme pressé et qui dresse le profil de l’homme moderne avant d’enfoncer le clou, avec « excuse my french ». Toujours aussi acerbe, à l’instar du titre « Silicon Valley », diatribe à l’encontre des Etats-Unis, ou encore « L’Angleterre », « c’est l’Angleterre, mon petit frère et il n’y a rien à y faire », Bertrand Cantat semble malgré tout, avoir fait sienne la pensée Nietzschéenne et, comme il le scande, sur le titre « Amor Fati », « ce qui est, est » ! Ce nouvel album est celui de la dualité, celle du monde actuel, d’abord, celle de l’artiste ensuite. L’alliage des deux, donne un mélange qui fluctue entre gris clair et gris foncé, à l’image d’ailleurs, de la pochette de l’album. Amor Fati est l’album du contre-jour, qui loin d’être à contretemps est un album, définitivement de son  temps.

 « Amor Fati » / Barclay Universal Music

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *