Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

BLANCHE

Par Audrey APW

LE RENDEZ-VOUS A HOTELBELLEVUE, DE BLANCHE

Vous ne pourrez pas passer très longtemps, à côté de ce duo parisien. Le duo le plus pop, le plus sensuel et glamour de ce début d’année, se nomme sobrement Blanche. Aux manettes : Yoann Le Mat (Chant, claviers et machines) et Benjamin Josselin ( guitares et machines)  balancent au rythme de leurs séquenceurs, une pop électro lumineuse et sombre, portée par la voix sensuelle de Yoann Le Mat. Leur nouvel album se nomme « Hotelbellevue », totalement auto-produit qui décline cinq titres d’une créativité sans limite, sur lequel on devine les influences telles que : Sébastien Tellier, Etienne De Crécy, Yukseck. « HotelBellevue » en est  le titre phare, rythmiquement pop, sensuel et ravageur, d’une fraîcheur paradoxalement mélancolique,  tout droit sortie des années 80, avec un soupçon de nostalgie que le duo déploie tout au long de l’album. Dans le même style, ils se rapprochent du duo des frangins d’Elephanz. Blanche, déploie une masculinité à la sensualité assumée, que l’on retrouve sur la reprise très efficace « J’aime », reprise, du titre phare des années 80 de Patrick Coutin : « J’aime regarder les filles », en version électro rock, titre pulsionnel et charnel, voir animal  ! Et puis il y a « Rewind », aux sonorités plus lourdes, plus sombres, mais surtout beaucoup plus rock, sur lequel les voix pulsées par un vocodeur poussé à fond, nous rappelle nos chers amis de Daft Punk ou Justice ! Le Duo cultive aussi un côté rétro poétiquement décalé, notamment sur « Pas d’importance », rythmiquement mélancolique. Une fois « Hotelbellevue » passé au crible, on a qu’une hâte : les écouter en live ! Sensuellement french touch !

Sortie  d’album : Hotelbellevue / Blanche

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *