Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

GIEDRE

Par Julia Lemoine

GIEDRE, UNE ARTISTE NON CONFORMISTE

Jeune lituanienne arrivée à l’âge de 7 ans en France, GiedRé met en avant dans ses chansons, les épreuves de la vie avec une bonne dose d’humour, un soupçon de délicatesse et une pointe de sarcasme. Rencontre.

Quel est votre parcours artistique ?

Je suis entrée dans le monde de la musique un peu par hasard. Au début, je voulais être comédienne, j’ai donc pris des cours à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. Cependant, j’écrivais des chansons lors de mon temps libre. Être chanteuse en auto production me permet une liberté d’expression et d’action que je n’avais pas en tant que comédienne, c’est cela qui m’a beaucoup plu.

Vous considérez-vous plutôt comme humoriste ou chanteuse ?

Un peu ni l’un ni l’autre. Si j’avais voulu, j’aurais pu être humoriste, et pour moi, chanteuse c’est Lara Fabian. Faire des chansons rigolotes ne fait pas de moi une humoriste. Un humoriste n’est pas forcément drôle. J’ai donc le droit de faire des chansons drôles et ne pas être humoriste ? Ce serait bien. J’aime trop la chanson pour me considérer comme humoriste.

Est-ce plus facile de faire passer des messages grâce à l’humour ?

Plus facile je ne sais pas et je n’ai pas la prétention de faire passer des messages car cela voudrait dire que j’ai tout compris, or c’est juste que je me pose beaucoup de questions à voix haute. L’humour permet d’être plus accessible, cela fait moins donneur de leçon et c’est plus facile de parler des choses en les décomplexant. Enlever le côté très grave des sujets permet de se défaire de ce sentimentalisme ambiant qui nous abrutit complètement. Je veux que tout le monde ait une opinion même si ce n’est pas la même que moi. Si déjà, je peux mettre une petite graine qui pousserait en une réflexion dans le cerveau des gens, ce serait trop bien.

Vous avez participé à la tournée Colibris et au festival Anymal What The Festival, vous considérez-vous comme une artiste engagée ?

Je trouve que le mot « engagé » ne correspond plus à sa définition car il a été hyper galvaudé et pris en otage par certains artistes qui se l’ont approprié. Je peux surtout dire que je me sens concernée, après, je suis engagée dans ma vie personnelle.

Pouvez-vous me parler de votre tournante « GiedRé est les gens » ?

Cette tournante va être très différente des précédentes. Je ne vais chanter que des nouvelles chansons et je serais accompagnée d’un musicien sur scène. Le principe est simple : une chanson correspond à une personne que j’incarnerais, comme le gardien de prison, le croque-mort… Un album de la tournée sera ensuite disponible début 2018.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *