Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

« LES PETITES DISTANCES » DE CAMILLE BENYAMINA ET VÉRO CAZOT

Ôde à la timidité

Par Julia Lemoine

Max a toujours eu l’impression d’être invisible parce qu’on ne se souvient plus de son prénom, on le bouscule dans la rue, on oublie son existence… Jusqu’au jour où sa copine le trompe en oubliant qu’ils sortaient ensemble. Il déménage dans un nouvel appartement et devient alors réellement transparent aux yeux de tous. Seule Léonie, la voisine du 5ème, arrive à sentir sa présence mais sans savoir d’où vient cette odeur, ces chatouillements, ce réconfort la nuit qui extirpe les démons de sa tête. Max décide de s’installer chez elle, sans prendre aucune place, il s’immisce peu à peu dans le quotidien de Léonie jusqu’à mener une vie de couple à sens unique. Ils vivent dans deux mondes parallèles, Léonie est plus sereine sans ses peurs, elle s’épanouie et s’ouvre plus aux autres tandis que Max découvre les bienfaits de la transparence, il peut bronzer nu dans les parcs, se glisser dans les chambres à coucher ou encore apprendre des révélations sur son passé. Ainsi, pendant que l’un a perdu son identité, l’autre reprend goût à la vie. « Les petites distances » réalisée par l’auteure de « Betty Boob » et la dessinatrice de « Violette Nozière » raconte avec délicatesse et légèreté, la timidité qui peut devenir un fardeau dans notre société mais qui peut aussi rendre unique et sensible.

« Les petites distances » de Camille Benyamina et Véro Cazot

Casterman 22€

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *