Le magazine d'actualités culturelles en Languedoc-Roussillon

MARE NOSTRUM

Éditeur de polars catalans

Basée à Perpignan, Mare Nostrum est une maison d’édition ancrée dans le terroir catalan, qui publie une dizaine de livres en français par an. Sa spécialité? Le polar! Son fondateur, s’il n’est pas d’origine catalane, a passé son adolescence dans le Roussillon. Rencontre avec Philippe Salus, éditeur de Mare Nostrum.

Pourquoi des polars « catalans »?
Philippe Salus: La région a une forte identité, incontournable lorsqu’on vit ici. C’est aussi une terre de polar, car de passage. Il y a un trafic énorme, que ce soit d’argent sale, de drogues… ou d’êtres humains, car à 40 km de la frontière française, il y a la plus grande concentration de bordels en Europe. Les Catalans du Sud (NDLR côté espagnol), eux, n’abordent pas ces thèmes dans des livres…

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur vos auteurs de polars Daniel Hernandez et Gil Graff?
Daniel Hernandez aborde souvent des thèmes locaux, comme les problèmes dans la viticulture ou la répression franquiste. Le polar s’imprègne de l’histoire, que ce soit de la petite ou la grande! Gil Graff est une romancière à part, qui écrit à la frontière des genres: roman noir, gore, science-fiction, fantastique… Elle plaît énormément aux femmes.

Vos lecteurs sont-ils uniquement des habitants du Roussillon?
Ce sont nos lecteurs de base, or notre public est plus large que le département. J’essaie de travailler des thèmes ouverts, car je ne suis pas catalaniste. L’été, beaucoup de vacanciers découvrent nos livres. Nous avons aussi tenté de traduire un polar en catalan, mais n’en avons pas vendus beaucoup en Catalogne (700, contre 5’000 pour la version française).

En dehors des polars, Mare Nostrum publie aussi un catalogue varié de livres ayant un lien avec le Roussillon. Quelques exemples?
Dalí, Picasso, Trenet et d’autres artistes ont vécu ici. Nous avons publié des livres sur leur passage dans la région, qui intéressent au-delà des frontières du département! Nous avons aussi des livres sur l’histoire, sur les républicains espagnols.

Vous venez de créer une nouvelle maison d’édition, Ultima Necat (qui a publié l’excellent « Requiem pour une Racaille » de Gil Graff, cf dernier numéro d’Idem) Pourquoi cette envie?
Pour m’évader de l’image régionaliste de Mare Nostrum et publier des textes à vocation plus nationale. J’observe aussi une saturation du polar catalan…

Votre festival de polar « Sang et noir » est en sursis. Que se passe-t-il?
On peine à trouver un lieu pour la 3ème édition: nous cherchons une commune prête à jouer le jeu. Ce sont 3 jours dédiés à la littérature franco-catalane. La première édition avait eu lieu à Perpignan, la seconde à St Cyprien. Or celle-ci risque de ne pas avoir lieu…

 

Propos recueillis par Tatiana Tissot

Site: www.marenostrumedition.com – Avec une carte géographique des polars, selon le lieu où se déroule l’intrigue !
Prix du polar: 10-12 euros

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *